Portrait of Rehahn - Artist Photographer in Vietnam

Biographie

Je suis inspiré par l’humanité sous toutes ses formes. La photographie est un prétexte pour me rapprocher des gens et écouter leurs histoires. C’est ainsi que j’ai commencé en tant que photographe, tout simplement en rencontrant des personnes et en prenant le temps de discuter avec elles.

Jeunesse et carrière

Réhahn est né en France, à Bayeux en Normandie. Grand voyageur, il a sillonné plus de 35 pays avec son appareil photo, avant de s’installer dans la ville côtière de Hoi An. Le Vietnam et sa culture l’ont inspiré dès sa première visite lors d’une mission humanitaire avec l’ONG française Les Enfants du Vietnam.

Considéré comme un artiste qui « saisit l’âme de ses modèles » (Wanderlust Travel Magazine 2018), Réhahn est bien plus qu’un simple homme derrière un appareil photos.

Derrière chacune de ses photographies se cache une histoire. Chaque image est l’aboutissement d’une expérience et du lien créé avec ses sujets, ainsi que de sa curiosité passionnée pour la diversité de leurs cultures. Leurs traditions ont tendance à beaucoup évoluer, et c’est ce qui motive le travail de Réhahn.

« Une bonne connexion, et donc une photographie réussie, commence par le respect. Je range toujours mon appareil photo et accorde toute mon attention à la personne que je rencontre, afin que la confiance puisse s’installer de manière naturelle. »

L’unique combinaison des styles photographie d’art et documentaire de Réhahn donne naissance à des images qui non seulement informent mais surtout fascinent. C’est exactement la raison pour laquelle ses portraits du Vietnam, de Cuba et de l’Inde sont particulièrement célèbres. Ils amènent le spectateur dans un voyage permettant d’avoir un aperçu des interactions authentiques avec les populations. Il capture leurs sourires, leur sagesse et leurs vies quotidiennes.

Les débuts de Réhahn

Rehahn - Portrait - Vietnam
L'iconique portrait de Madame Xong

En 2011, Réhahn rencontre la femme qui va changer le cours de sa vie et de sa carrière : Bui Thi Xong.

La femme de 72 ans, capitaine d’une barque, a passé sa vie entière à naviguer sur la rivière de Hoi An. Lorsque Réhahn lui a demandé s’il pouvait la photographier, elle s’était mise à rire et à couvrir sa bouche. En a résulté le cliché « Hidden Smile » (Sourire Caché), qui est devenu l’une des photographies les plus importantes de la carrière de Réhahn. Celle-ci a été publiée dans le monde entier et est devenue l’une des images les plus emblématiques du Vietnam moderne.

Plus important encore pour le photographe, cette rencontre a fait naître une amitié profonde avec Madame Xong et a inspiré son Projet Giving Back.

« Pour moi, cette photographie est représentative du vrai Vietnam. Elle mêle pudeur et humour, vieillesse et bonheur. Elle est symbolique du véritable esprit de cette femme, maintenant devenue ma muse : l'inoubliable Madame Xong. »

Emmanuel Macron and Nguyễn Phú Trọng
Emmanuel Macron et Nguyễn Phú Trọng admirant la photo de Madam Xong

En 2015, le musée de l’Asie à La Havane (Cuba), a choisi d’inclure « Hidden Smile » dans sa collection permanente. Un an plus tard, le Musée de la Femme de Hanoï l’a également ajouté à sa collection permanente lors de la Journée Internationale de la Femme.

En 2018, le secrétaire du Parti du Vietnam de l’époque, Nguyen Phu Trong (devenu ensuite président du Vietnam), a choisi d’offrir l’une des éditions originales de « Hidden Smile » au président français Emmanuel Macron, lors d’une cérémonie officielle célébrant les 45 ans d’amitié entre la France et le Vietnam. (voir le discours de la cérémonie)

Un travail Culturel au Vietnam

Blue Eyes Vietnam Girl - Rehahn Photography
Le célèbre portrait d'An Phuoc

Réhahn a toujours pensé que la clé d’une photographie réussie était le respect. Et la rencontre fortuite avec une petite fille Cham aux yeux bleus a confirmé cette conviction : lorsqu’il a croisé An Phuoc et sa famille au centre du Vietnam en 2014, il a tout de suite compris qu’il voulait en faire son portrait. L’hésitation de la famille a incité le photographe à ranger son appareil photo et à prendre le temps de faire naître la confiance. Cet échange entre Réhahn et la famille d’An Phuoc s’est alors transformé en inspiration, puis en amitié pour la vie. >

« Le secret d'un portrait réussi a moins à voir avec la technique qu'avec le fait de créer un lien authentique et significatif avec son sujet. »

En couvertures des magazines Globe-Trotters et Geo en France mais aussi dans des médias internationaux tels que National Geographic, BBC, Business Insider et Independent UK, « An Phuoc » est, comme « Hidden Smile », devenue l’une des photographies les plus emblématiques de l’artiste.

En 2016, « Échappées Belles », un programme télévisé de voyage français populaire, a suivi Réhahn le long d’un voyage photographique, ensuite présenté dans son pays d’origine. Ce documentaire a marqué une étape importante dans la carrière de l’artiste : c’est à cette période que son travail a commencé à être très recherché par les collectionneurs d’art français et européens.

North Vietnam Ethnic Groups: Traditional Costumes and Portraits Displayed at Hoi An's Precious Heritage Museum by Rehahn
Un petit aperçu du musée Precious Heritage

Le travail de Réhahn brouille souvent les frontières entre la photographie d’art et le documentaire. Doté d’une insatiable curiosité pour le monde qui l’entoure, il est toujours à la recherche de l’histoire dans l’histoire.

Le Projet Precious Heritage a commencé comme une recherche d’informations sur les 54 ethnies du Vietnam. Mais celle-ci s’est rapidement transformée en véritable voyage : durant plus de dix ans, Réhahn a parcouru le pays pour rechercher et documenter le patrimoine culturel, l’artisanat et les histoires de chacune de ces tribus. C’est en 2020 qu’il a enfin terminé la mission qu’il s’était fixée.

« Avant de venir au Vietnam, je ne pouvais pas imaginer un pays où tant de langues, de traditions et d'identités culturelles distinctes pourraient coexister. Plus j'en découvrais sur ces groupes tribaux, plus je réalisais à quel point le patrimoine pouvait être éphémère. C’est à ce moment-là que j’ai compris à quel point il était important d’immortaliser une partie de ce précieux héritage. »

precious heritage pu peo ethnic vietnam rehahn portraits photograph
precious heritage ede ethnic vietnam rehahn portraits photograph
precious heritage ta oi ethnic vietnam rehahn portraits photograph

En 2017, la Collection Precious Heritage, série de portraits et costumes traditionnels réunie durant ces dix années de travail a trouvé sa place permanente dans le Precious Heritage Museum, situé dans l’ancienne ville de Hoi An, site déclaré patrimoine mondial de l’UNESCO.

À ce jour, il est le seul musée culturel au monde à présenter des informations, des photographies, des musiques et des artefacts de tous les ethnies du Vietnam.

Cette collection exceptionnelle se compose de plus de 100 photographies et 62 ensembles de vêtements traditionnels, et elle s’étend sur cinq pièces réparties sur 500 m².

La plupart de ces costumes – souvent des pièces uniques – ont été offerts à Réhahn par les chefs de village qu’il a rencontré au cours de son périple. Le musée est entièrement gratuit, afin d’honorer et de partager ces cadeaux inestimables avec le public.

Réhahn poursuit sa mission de recherche sur les sous-groupes ethniques non répertoriés du pays, afin de continuer à faire connaître l’incroyable diversité identitaire et culturelle du Vietnam.

Nouvelle direction

Impressionism-photograImpressionism-photograph-rehahn-vietnamph-rehahn-vietnam1
Une fois sa mission Precious Heritage et le musée culturel terminés, Réhahn a ressenti le besoin de revenir à la source de ses propres racines culturelles. Ses recherches l’ont mené dans la campagne française, plus précisément à Honfleur sur la côte normande de France, où il a passé son enfance et possède toujours une résidence.

Honfleur est connue pour être le berceau du mouvement impressionniste en peinture.

La volonté des peintres impressionnistes et postimpressionnistes de capturer les couleurs changeantes et les émotions qui surgissent avec les changements de lumière et de saisons, a eu un fort impact sur la propre passion de Réhahn pour la nature, les couleurs vives et la lumière.

Malgré son éloignement de la France, le Vietnam partage avec elle certaines scènes rurales idylliques qui ont tant inspiré les peintres du XIXe siècle tels que Monet, Pissaro ou Van Gogh.

L’impressionnisme En Photographie

Impressionism photograph rehahn vietnam6

Réhahn a voulu plonger au cœur des sources d’inspiration initiales des Impressionnistes, et les réimaginer de manière contemporaine. La lumière est un outil essentiel pour tous les photographes, trouver le moyen de l’utiliser de manière différente et originale est un défi.
Le souhait de l’artiste était de trouver le moyen de fusionner la photographie et la peinture d’art dans un tout nouveau courant : La Photographie Impressionniste.

Refusant d’user de filtres ou de tout autre artifice pour retoucher ses images, Réhahn préfère faire appel à la nature elle-même pour donner à son travail un aspect impressionniste qui, dans les bonnes conditions, apporte texture et épaisseur à la photographie.

L’utilisation de reflets (une source d’inspiration constante pour Monet), de la déformation d’une scène par la chaleur d’un feu, ou encore par des gouttes de pluie qui tombent, sont les conditions nécessaires à la création de ses œuvres. Il fait aussi appel aux couleurs vives et aux scènes pastorales typiques des œuvres de peintres tels que Van Gogh ou Pissaro.

Au-delà de la lumière et de la couleur, les peintres impressionnistes ont également été fortement influencés par les compositions que l’on retrouve dans l’art traditionnel japonais. Des artistes comme Degas ont redéfini la composition équilibrée, autrefois si chère à l’Occident. Certains critiques ont vu dans ces nouveaux agencements sur la toile des tentatives picturales ratées ; mais les historiens de l’art ont vite compris l’intention, leurs sources d’inspiration ainsi que la beauté des compositions décentrées, des aplats de couleurs intenses, et même de l’utilisation du vide.

La série impressionniste de Réhahn , qui utilise certains de ces principes, est devenue un best-seller instantané, la série en édition limitée ayant été vendue en un temps record.

Collaborations Artistiques

johnnie- walker-rehahn-whisky
Des collaborations récentes avec des marques renommées ont permis de faire découvrir les photographies de Réhahn à un nouveau public.

En 2017, la marque de mode emblématique Louis Vuitton a choisi un exemplaire en édition limitée d’« From the Sky » pour la décoration de son magasin phare de Hô Chi Minh Ville.

Cette photographie à succès d’un homme endormi dans un bateau sur des eaux émeraude a également été choisie par la marque mondialement connue de Scotch Whisky Johnnie Walker, afin d’illustrer l’étiquette de leurs bouteilles Blue Label 2022. La marque a aussi utilisé quatre autres œuvres pour créer une série complète d’objets de collection en édition limitée : « Into the Wave », « Tradition », « Blue Windows » et « Resting Gold » ont chacune été réparties sur quatre autres bouteilles.

Elie Bleu, maison artisanale française spécialisée notamment dans les caves à cigares a créé une boite sur mesure en collaboration avec Réhahn: laquée et personnalisée, elle présente le portrait Cubain le plus vendu de l’artiste : « Elva ».

Editeur de livres d’Art

Bestselling Vietnam books by Réhahn

“Hidden Smile” a fait la couverture du premier livre de Réhahn intitulé  “Vietnam, Mosaic of Contrasts Volume I” en 2014. Organisé à partir de 27 000 photographies du Vietnam, le livre est devenu un best-seller et vendu dans une trentaine de pays.

Face à cet engouement, le photographe a publié les Volumes II and III of “Vietnam, Mosaic of Contrasts” en 2015 et 2020. Chacun de ces livres à succès présente la diversité des paysages, des modes de vie et des cultures du Vietnam.

En plus de cette série, deux autres livres d’art ont été édités :  “The Collection, 10 Years of Photography” (2018) and “100 Iconic Portraits” (2019) Ils présentent notamment le travail photographique de Réhahn à Cuba, en Malaisie, en Amérique du Sud et centrale, et dans le sous-continent indien.

 

View of the Private Art Salon in Saigon

Les Galeries d’Art 

Ses collections de photographies d’art sont exposées dans ses trois galeries. Deux sont situés dans la vieille ville de Hoi An et l’autre dans le district 1 de Ho Chi Minh-Ville.

Suivez Réhahn sur Instagram et Facebook